Calendrier des événements

Aujourd'hui
À venir ce mois-ci
Jour précédent
Jour suivant
07 Juillet 2020
  • Mardi 07 Juillet 2020, 07:00pm - 

    Les Causeries du mardi 2020 auront lieu du 7 juillet au 25 août à 19 h via la page Facebook du Monument-Lefebvre

    Sonya Malaborza • Un coup d’œil dans les coulisses de la traduction, ou comment The Birth House est devenu L’accoucheuse de Scots Bay

    Sonya Malaborza propose de vous emmener dans les coulisses de sa plus récente traduction, L’accoucheuse de Scots Bay (du roman The Birth House d’Ami McKay), pour donner un aperçu de la démarche qu’elle a adoptée et des longues et rigoureuses recherches qu’elle a menées pour produire une version française de cette célèbre fiction historique publiée aux Éditions Prise de parole.

    Originaire de Rexton et résidente de Galloway, juste au nord de Moncton, Sonya Malaborza possède une connaissance intime du milieu littéraire des provinces atlantiques. Elle prend d’ailleurs plaisir à accompagner des écrivain.e.s dans l’exercice de leur profession, notamment pour la revue Ancrages, où elle veille à l’édition des contenus. On la retrouve souvent au micro des animations littéraires du Festival Frye, de l’Association des traducteurs et traductrices littéraires du Canada, ou de la Maison de la littérature de Québec.

    Traductrice diplômée et passionnée, Sonya détient une maîtrise de l’Université York et un baccalauréat de l’Université de Moncton, où il lui arrive d’enseigner et de présenter des conférences. On lui doit notamment la traduction des romans de la Néo-Brunswickoise Beth Powning, chez Perce-Neige, et de la Néo-Écossaise Ami McKay chez Prise de parole. Avec sa collègue Marie-Claude Hébert, elle a traduit Nta’tugwaqanminen: Our Story, un essai sur la présence historique des Mi’gmaqs dans la Gaspésie et le nord du Nouveau-Brunswick actuels. Comme il y a toujours plus d’un projet sur sa table, elle s’attaque en ce moment aux textes de l’écrivain vénézuélien Adalber Salas Hernández et collabore à la création d’une pièce sur la figure de Phèdre pour la compagnie ontarienne Inter Arts Matrix.

    Sonya représente également les Éditions Prise de parole, à titre de conseillère littéraire, dans les provinces de l’Atlantique.

    *** Les Causeries du mardi sont une coprésentation de la Société du Monument-Lefebvre, la Société d'histoire de Memramcook et la Société Culturelle de la Vallée de Memramcook ***

09 Juillet 2020
13 Juillet 2020
  • Lundi 13 Juillet 2020, 06:30pm - 
    En raison de la COVID-19, le conseil municipal tiendra sa prochaine réunion extraordinaire virtuellement, le lundi 13 juillet, à 18 h 30.  Ceux et celles intéressés à joindre la réunion via Zoom sont priés de communiquer avec Monique Bourque, directrice générale/greffière, avant midi le lundi 13 juillet au 758-4069 ou à monique@memramcook.com pour recevoir les directives pour accéder la réunion.  Comme d'habitude, l'ordre du jour sera affiché avant la fin de la journée du vendredi 10 juillet.
14 Juillet 2020
  • Mardi 14 Juillet 2020, 07:00pm - 
    Les Causeries du mardi 2020 auront lieu du 7 juillet au 25 août à 19 h via la page Facebook du Monument-Lefebvre

    Hector J. Cormier • Sœur Saint-Hermas, religieuse des Petites Sœurs de la Sainte-Famille

    Sœur Saint-Hermas, Petite Sœurs de la Sainte-Famille, Clémence Cormier de son nom de fille, est la tante paternelle du père Clément Cormier, recteur-fondateur de l’Université de Moncton. Née à New Bedford au Massachusetts, elle devint orpheline de sa mère à l’âge de 4 ans, perd sa mère adoptive et son père naturel à l’âge de 8 ans et ira vivre chez Olive et David Richard à Notre-Dame-de-Kent. À 26 ans, elle entre chez les Petites Sœurs de la Sainte-Famille à Memramcook et entretiendra une longue correspondance avec son neveu-prêtre pendant plus de 34 ans. On vous propose alors une présentation et une analyse des lettres de cette correspondance, soit un total de 115 lettres.

    Hector J. Cormier est un enseignant à la retraite. Il a œuvré à Weiser, à Dieppe et à Moncton pendant 35 ans. Il a été directeur d’école, conseiller en pédagogie et chef du département de français à l’école Vanier. De 1971 à 1973, il devient le secrétaire-général de la Société Nationale des Acadiens. Son livre « La scission du district scolaire no 15, L’histoire d’une lutte, mais surtout d’une victoire » lui a mérité le prix France-Acadie en 2001. Conférencier, il a aussi écrit et publié, depuis sa retraite, pas moins de cinq ou six cents articles sur des sujets variés.

    *** Les Causeries du mardi sont une coprésentation de la Société du Monument-Lefebvre, la Société d'histoire de Memramcook et la Société Culturelle de la Vallée de Memramcook ***
21 Juillet 2020
  • Mardi 21 Juillet 2020, 07:00pm - 
    Les Causeries du mardi 2020 auront lieu du 7 juillet au 25 août à 19 h via la page Facebook du Monument-Lefebvre

    Ronald Babin • La restauration de la rivière Memramcook

    Le pont-chaussée, les digues et les barrages de la rivière Memramcook ont été construits en 1973 et depuis lors, les conditions météorologiques et l’eau salée ne font que les détériorer. Au fil des années, ces constructions ont modifié l’écosystème naturel du bassin d’eau de 400 km2, en plus d’éliminer plusieurs kilomètres d’estuaire, ce qui a perturbé le cycle de migration des poissons et l’échange de nutriment du système fluvial. Sous peu, le pont-chaussée aura besoin de réparations et d’améliorations importantes. La planification pour modifier, réparer ou retirer le pont-chaussée doit se faire immédiatement pour lui donner un deuxième souffle allant de 50 à 100 ans.

    Ronald Babin est président du conseil d'administration des Sentinelles Petitcodiac.

    *** Les Causeries du mardi sont une coprésentation de la Société du Monument-Lefebvre, la Société d'histoire de Memramcook et la Société Culturelle de la Vallée de Memramcook ***
28 Juillet 2020
  • Mardi 28 Juillet 2020, 07:00pm - 
    Les Causeries du mardi 2020 auront lieu du 7 juillet au 25 août à 19 h via la page Facebook du Monument-Lefebvre

    Normand A. Léger • Jeux de l’Acadie – Je suis avec toi depuis 40 ans!

    Les Jeux de l’Acadie ont célébré en 2019 leur 40e anniversaire avec éclat dans la région de Grand-Sault, Drummond, Saint-André et Saint-Léonard. Peu de gens auraient prédit en 1979 que ce mouvement populaire auprès des jeunes, des parents, et de la société acadienne aurait suscité autant d’intérêt en Acadie.

    Les réalisations de la Société des Jeux de l’Acadie sont nombreuses. Les compétitions annuelles ont joint plus de 130 000 personnes et l’avenir est prometteur. Ce résumé des quarante finales démontre bien l’énergie et la vivacité de ce mouvement dans les provinces atlantiques. Les participantes et participants, les accompagnateurs, les administrateurs, membres des comités organisateurs, officiels et les bénévoles assidus assurent le succès de cette initiative.

    Journaliste et photographe à ses heures, Normand Léger est bien connu dans le monde sportif. Cofondateur des Jeux de l’Acadie en 1979, il a toujours eu un intérêt marqué pour la jeunesse et la promotion du sport chez les Acadiennes et Acadiens. Il a été membre de comités organisateurs de jeux régionaux.

    L’auteur a été journaliste au défunt journal L’Évangéline pendant dix ans et s’occupe de la couverture des sports et des nouvelles dans le sud-est avec le Moniteur Acadien, depuis onze ans. Il est agent de communications pour les sports au campus de Moncton de l’Université de Moncton.

    Il est l’auteur du livre De che nous à la butte, un livre historique sur les sportifs de la communauté de Saint-Paul-de-Kent (2015).

    *** Les Causeries du mardi sont une coprésentation de la Société du Monument-Lefebvre, la Société d'histoire de Memramcook et la Société Culturelle de la Vallée de Memramcook ***
04 Août 2020
  • Mardi 04 Août 2020, 07:00pm - 
    Les Causeries du mardi 2020 auront lieu du 7 juillet au 25 août à 19 h via la page Facebook du Monument-Lefebvre

    Armand G. Robichaud • Shédiac, notre patrimoine

    La ville de Shédiac possède un riche héritage qu’elle a su transmettre de génération en génération. Parmi ces legs, il y a évidemment les monuments publics que l’on retrouve sous diverses formes. Les monuments ont été élevés ou consacrés sur des lieux significatifs, et de tout temps, pour marquer des évènements dans la vie des communautés ou des richesses particulières dont elles jouissent, pour honorer des personnes exceptionnelles ou encore des personnes ordinaires ayant accompli des choses exceptionnelles. Les monuments sont en quelque sorte des messages adressés à l’avenir.

    Armand G. Robichaud, de Shediac, a étudié en géographie, en urbanisme et en administration publique. Il a été, pendant 25 ans, directeur d’un service d’urbanisme régional, soit la Commission d’aménagement Beaubassin. Il a travaillé pendant plus de 10 ans comme consultant. Ce livre est son quatrième avec Les Éditions de la Francophonie. Ses photographies mettant en valeur le patrimoine et la nature ont été choisies dans le cadre d’un concours provincial et ont été publiées au Canada, aux États-Unis, en Angleterre et en Suisse.

    *** Les Causeries du mardi sont une coprésentation de la Société du Monument-Lefebvre, la Société d'histoire de Memramcook et la Société Culturelle de la Vallée de Memramcook ***
06 Août 2020
11 Août 2020
  • Mardi 11 Août 2020, 07:00pm - 
    Les Causeries du mardi 2020 auront lieu du 7 juillet au 25 août à 19 h via la page Facebook du Monument-Lefebvre

    Phyllis E. LeBlanc & Christine Dupuis • Femmes et archives : quels enjeux pour la mémoire collective?

    La capacité des historiens et historiennes de traiter de la thématique femme comme sujet historique dépend en première instance des sources, vestiges du passé. Les femmes ont-elles laissé des traces (écrites ou autres), de leur vie? Les sources traditionnellement utilisées pour construire le récit historique de l’Acadie permettent-elles d’éclairer l’histoire des femmes? Par le biais de quelles approches peut-on traiter les sources et mettre en valeur la mémoire collective des femmes acadiennes? On se penchera donc sur les stratégies qui permettent d’éclairer le passé des femmes et les enjeux de conservations relatifs aux documents de femmes, spécifiquement en Acadie.

    Phyllis E. LeBlanc est professeure au Département d’histoire et de géographie à l’Université de Moncton, campus de Moncton. Elle détient un B.A. et un M. ès Arts en histoire de l’Université de Moncton et un Ph.D. en histoire de l’Université d’Ottawa. Membre du Groupe de recherche sur les archives et les femmes en Acadie (GRAFA), elle a tout récemment publié un chapitre qui porte sur les défis de la représentation des femmes dans le récit historique acadien : « Que nous apprennent les synthèses historiques et les contributions récentes à la recherche fondamentale en histoire des femmes et du genre en Acadie?», dans Paroles et regards de femme en Acadie. D’hier à aujourd’hui, sous la direction de Jimmy Thibault, Michael Poplyansky, Stéphanie St-Pierre et Chantal White, Ste-Foy, Presses de l’Université Laval, janvier 2020.

    Christine Dupuis est archiviste au Centre d’études acadiennes Anselme-Chiasson de l’Université de Moncton. Passionnée d’histoire acadienne contemporaine, elle détient un baccalauréat ès arts, spécialisation histoire de l’Université de Moncton. Ayant entrepris des études en archivistique à l’Université Laval, elle se concentre maintenant sur la conservation des archives acadiennes. Son expérience dans divers lieux muséaux et centre d’archives acadiens lui ont permis de relever quelques défis quant à la représentation de la culture acadienne dans le milieu et à la valorisation de cette culture minoritaire. Membre fondatrice du Groupe de recherche sur les archives et les femmes en Acadie (GRAFA), elle s’intéresse à la représentation des femmes dans les archives acadiennes.

    *** Les Causeries du mardi sont une coprésentation de la Société du Monument-Lefebvre, la Société d'histoire de Memramcook et la Société Culturelle de la Vallée de Memramcook ***
13 Août 2020



Juillet 2020
D L Ma Me J V S
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
Pour soumettre une activité : Pascale Dupuis - pascale@memramcook.com

Activités à venir

juillet 7

Causeries du mardi • Sonya Malaborza

Les Causeries du mardi 2020 auront lieu du 7 juillet au 25 août à 19 h via la page Facebook du Monument-Lefebvre

Sonya Malaborza • Un coup d’œil dans les coulisses de la traduction, ou comment The Birth House est devenu L’accoucheuse de Scots Bay

Sonya Malaborza propose de vous emmener dans les coulisses de sa plus récente traduction, L’accoucheuse de Scots Bay (du roman The Birth House d’Ami McKay), pour donner un aperçu de la démarche qu’elle a adoptée et des longues et rigoureuses recherches qu’elle a menées pour produire une version française de cette célèbre fiction historique publiée aux Éditions Prise de parole.

Originaire de Rexton et résidente de Galloway, juste au nord de Moncton, Sonya Malaborza possède une connaissance intime du milieu littéraire des provinces atlantiques. Elle prend d’ailleurs plaisir à accompagner des écrivain.e.s dans l’exercice de leur profession, notamment pour la revue Ancrages, où elle veille à l’édition des contenus. On la retrouve souvent au micro des animations littéraires du Festival Frye, de l’Association des traducteurs et traductrices littéraires du Canada, ou de la Maison de la littérature de Québec.

Traductrice diplômée et passionnée, Sonya détient une maîtrise de l’Université York et un baccalauréat de l’Université de Moncton, où il lui arrive d’enseigner et de présenter des conférences. On lui doit notamment la traduction des romans de la Néo-Brunswickoise Beth Powning, chez Perce-Neige, et de la Néo-Écossaise Ami McKay chez Prise de parole. Avec sa collègue Marie-Claude Hébert, elle a traduit Nta’tugwaqanminen: Our Story, un essai sur la présence historique des Mi’gmaqs dans la Gaspésie et le nord du Nouveau-Brunswick actuels. Comme il y a toujours plus d’un projet sur sa table, elle s’attaque en ce moment aux textes de l’écrivain vénézuélien Adalber Salas Hernández et collabore à la création d’une pièce sur la figure de Phèdre pour la compagnie ontarienne Inter Arts Matrix.

Sonya représente également les Éditions Prise de parole, à titre de conseillère littéraire, dans les provinces de l’Atlantique.

*** Les Causeries du mardi sont une coprésentation de la Société du Monument-Lefebvre, la Société d'histoire de Memramcook et la Société Culturelle de la Vallée de Memramcook ***


juillet 9

Communauté ''Food Smart'' Tantramar
Journée de distribution. 

Infos : Maryse LeBlanc, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

juillet 13

Réunion extraordinaire
En raison de la COVID-19, le conseil municipal tiendra sa prochaine réunion extraordinaire virtuellement, le lundi 13 juillet, à 18 h 30.  Ceux et celles intéressés à joindre la réunion via Zoom sont priés de communiquer avec Monique Bourque, directrice générale/greffière, avant midi le lundi 13 juillet au 758-4069 ou à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour recevoir les directives pour accéder la réunion.  Comme d'habitude, l'ordre du jour sera affiché avant la fin de la journée du vendredi 10 juillet.

X